Ventes aux enchères de véhicules quelques conseils pour réussir vos achats

Les clés pour réussir l’achat d’un véhicule pendant une vente aux enchères

Vous envisagez d’acquérir un nouveau véhicule aux enchères ? C’est un moyen pratique pour acquérir une voiture à moindre coût, mais encore faut-il savoir comment fonctionne ce système.

Ce qu’il faut faire quelques jours avant les enchères

Des expositions sont souvent organisées au cours des jours qui précèdent la vente aux enchères. Vous devez en profiter pour observer de près tous les véhicules qui seront mis en vente tels que les citadines, les coupés, les familiales ou les utilitaires entre autres. Cette étape est primordiale, car c’est pendant vos inspections que vous pourrez juger personnellement de l’état réel de chaque voiture. Les photos peuvent en effet être trompeuses tandis que les descriptions dans les catalogues peuvent être incomplètes ou omettre les tares des voitures. N’hésitez pas à bien examiner l’esthétique intérieure, l’état des sièges et de la carrosserie, etc. Cet examen minutieux vous permettra d’éviter les mauvaises surprises après l’achat.

Avant de miser sur un véhicule en particulier, nous vous conseillons aussi de vous renseigner sur leur provenance. Généralement, les autos mises en vente proviennent de concessionnaires, du parc automobile d’organismes privés, d’établissements de crédit ou de professionnels dans la location de véhicules. Il se peut aussi qu’elles soient vendues dans le cadre d’une succession.
Si certains véhicules sont parfois présentés comme étant presque neufs et proposé à des prix « très » accessibles, gardez en tête qu’ils peuvent aussi manquer d’entretien, et montreront inévitablement quelques signes de défaillances.

D’autres pistes sont exploitables pour vous orienter sur le bon choix. Ces voitures proposées aux enchères sont généralement soumises à un contrôle technique portant sur leurs performances de sécurité. Le compte-rendu de ce contrôle sera affiché sur leur description, avec toutes les caractéristiques qui vous seront utiles telles que la marque, le modèle, les équipements et accessoires présents, les options, le kilométrage, l’état des freins et des feux, etc.
Pensez à prendre autant de temps que possible pour scruter chaque point qui caractérise l’état du véhicule. En effet, vous n’aurez pas le droit d’essayer pendant la vente aux enchères, et de plus aucune garantie ne couvre votre acquisition.

Quelles sont les conditions qui pourraient s’appliquer ?

Les ventes de véhicules aux enchères sont pour la plupart prises en charge par des commissaires-priseurs. Si tel n’est pas le cas, nous vous invitons à vous abstenir, car cette opération pourrait être risquée. Avant de participer aux enchères, des conditions de vente peuvent aussi être déterminées au préalable. Elles vous permettront de connaître les démarches de paiement, les frais de vente, les conditions de responsabilité se rapportant à l’état des véhicules, ou encore les modalités d’appropriation du véhicule. En général, ce sont les conditions de vente les plus communes à toutes les ventes aux enchères.

Si vous avez pu remporter l’enchère sur le véhicule de votre choix, vous pouvez alors récupérer votre lot après avoir réglé le paiement. Il est même possible de rouler directement avec si vous avez prévu une assurance temporaire présentant les garanties minimum requises (responsabilité civile, assurance au tiers). D’autres charges pourront être appliquées au cas où vous tarderiez à récupérer votre véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *